Carnet de plage

Récit collectif d’un tiers-lieu en cours de co-création

Blabla.png

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, la plage du Village au Pied-du-Courant commence en janvier. Alors que les tempêtes de neige soufflent encore, les idées qui réinventent ce lieu unique de Montréal se développent et prennent forme.

Le processus de co-création, qui donne chaque année un nouveau visage au Village, dure plusieurs mois et implique plusieurs centaines de personnes. On vous propose une excursion dans les coulisses participatives du Village 2019, pour découvrir les visages et les histoires qui constituent l’essence et le sens de cet espace collectif.

Bâtir ensemble

A la suite de l’appel à participation lancé en janvier, des propositions d’aménagement, design et résidences artistiques sont sélectionnées. Composée des personnes qui ont proposées ces idées, la communauté des bâtisseurs.ses se réunit alors régulièrement pour des session de travail avec l’équipe de La Pépinière. Ces rencontres sont des moments d’échanges pour développer les idées proposées et des temps de travail pour concrétiser les installations.

Autour des tables, les idées deviennent des plans, les équipes apprennent à se connaître et le Village prend peu à peu forme au milieu des désirs collectifs, des échanges et des rires.

Bonhommes.png

Qu’est-ce qui motive les bâtisseur.ses à se lancer dans l’aventure collective du Village ?

33-APP_VILLAGE_2EME-EDITION-ROBIN_COURTOIS.jpg

“C’est vraiment le travail en équipe qui fait émerger l’idée. J’ai aimé que cela ne soit pas obligé que ce soit une structure, cela pouvait être n’importe quelle proposition. Après libre aux gens de s’approprier notre proposition. J’ai hâte de voir comment les gens vont l’utiliser et se l’approprier”

Joumana, membre de l’équipe bâtisseuses de l’Oasis Indigène

31-APP_VILLAGE_2EME-EDITION-ROBIN_COURTOIS.jpg

“Cela fait 3 ans qu’on fait des projets dans un cadre universitaire et on avait envie de voir un projet construit. On avait les compétences de faire quelque chose qui pouvait exister à Montréal, et le Village était une occasion d’avoir accès à une plateforme pour essayer”

Daria, Laurence et Arnaud - Les Rubans


37-APP_VILLAGE_2EME-EDITION-ROBIN_COURTOIS.jpg
“Cela fait plusieurs années que je vois ce que le Village fait, et ce que La Pépinière fait. Notre projet est né car l’aspect design participatif nous intéresse beaucoup. C’est vraiment une approche différente, il y a peu de studios de design qui en font et on avait envie de contribuer à cela, essayer de rendre un espace ouvert et qui encourage les citoyens à participer”
Julia, membre des bâtisseuses de La Baraque

Comment décrirais-tu ton projet ?

15-APP_VILLAGE_2EME-EDITION-ROBIN_COURTOIS.jpg

“L’agora, c’est l’idée de la rencontre, de la parole, de l’idée par la parole, du récit. Quand on a vu l’appel du Village, on a trouvé que cela allait de soi de le proposer au Village pour une première expérimentation, en mode laboratoire. J’espère qu’on va être surpris.”

Thierry, bâtisseur avec Mickael de L’Agora

27-APP_VILLAGE_2EME-EDITION-ROBIN_COURTOIS.jpg

“Notre projet, c’est un espace pour tous, peu importe l’activité ou l’événement. C’est un univers de possibilités”

Julia, bâtisseuse de La Baraque

1-APP_VILLAGE_2EME-EDITION-ROBIN_COURTOIS.jpg

“Notre projet, c’est un espace de rencontres, 100% extérieur avec des qualités d’espace intérieur. Tu en fais ce que tu veux. Il n’y a pas de contraintes définies dans le type d’activités, c’est vraiment un espace pour chiller”

Daria, Arnaud, Laurence - Bâtisseur.ses des Rubans


Rappel des grandes étapes de la co-création :

Janvier à Mars : appel à participation - le Village lance un appel aux Montréalais.es pour réinventer la plage. Toutes les propositions

Mars à Juin : sélection des propositions et séances de travail

Mai à Juin : montage du site

Juin à Septembre : ouverture de la plage